Techniques de relais et de MIMO coopératives

Le mode de transmission utilisé classiquement dans les réseaux de capteurs sans fil pour transmettre un message d’une source S à une destination D séparées par une distance d assez grande est le multi-sauts ou multi-étapes. Il existe cependant des techniques coopératives de traitement de signal qui permettent d’augmenter la portée des appareils ou de réduire l’énergie dépensée pour atteindre une même distance.

  • Techniques de relais : Amplify-and-Forward (AF) et Decode-and-Forward (DF)
  • Stratégies MIMO coopératives
  • Routage opportuniste
Transmission MIMO coopératives. Phase 1 : la source échanges des informations avec ses voisins. Phase 2 : Transmission MIMO synchronisée vers le groupe de destination. Phase 3 : les récepteurs envoient les signaux reçus vers la destination qui les combinent.

Transmission MIMO coopératives. Phase 1 : la source échanges des informations avec ses voisins. Phase 2 : Transmission MIMO synchronisée vers le groupe de destination. Phase 3 : les récepteurs envoient les signaux reçus vers la destination qui les combinent.

L’équipe GRANIT adresse ces différentes possibilités en prenant notamment en compte le critère énergétique, primordial dans les réseaux de capteurs. Outre des études de performances analytiques, les différentes techniques coopératives sont simulées dans des simulateurs de réseau.  Ceci nécessite le développement de protocoles d’accès dédiés pour une meilleure efficacité, mais permet de quantifier le gain réel que peut apporter la coopération. Parmi les métriques utilisées, le compromis énergie-délai est très intéressant pour les réseaux de capteurs sans fil.

Les commentaires sont fermés